Dictionnaire Gourmand Et Animalier D'alexandre Grimod De La Reynière

Dictionnaire Gourmand Et Animalier D'alexandre Grimod De La Reynière

Auteur : Régis Confavreux
Genre : Livres, Cuisine et Vins, Gastronomie,
Lire : 5304
Télécharger : 4420
Taille du fichier : 29.38 MB
format : PDF, ePub

Prenez ce livre

Dictionnaire Gourmand Et Animalier D'alexandre Grimod De La Reynière

Plus que de la critique gastronomique, La Reynière est l’inventeur de la Littérature Gourmande, et son premier biographe (Desnoiresterres) l’a élevé au rang de « Père de l’Église de la Gourmandise ». Parfait connaisseur du Paris gourmand, il s’en fait le premier cartographe pour la classe des nouveaux riches qui règnent alors... et qu'il faut bien éduquer! La langue gourmande de La Reynière atteint des sommets de lyrisme quand il évoque les animaux qui nous nourrissent. Nul mieux que lui n’a convoqué à notre Table littéraire le Roi de la cuisine (le Bœuf) ; les animaux immondes (le Cochon) ; la Reine des marais (la Bécasse), sans oublier celle des plaines (la Perdrix) ; l’Attila des étangs (le Brochet)... Ce Dictionnaire animalier a puisé dans l’ "Almanach des Gourmands" (1803 – 1812), le "Manuel des Amphitryons" (1808) et le "Journal des Gourmands et des Belles" (1806-1807) pour donner le meilleur de la prose du « Fondateur de l’Église Gourmande », une prose joussive, parfois grivoise, toujours pleine d’esprit, et de poésie aussi. Le dictionnaire est commenté et comporte une introduction sur l'œuvre gourmande de Grimod de La Reynière. Vous pouvez aussi consulter mon blog : lareyniere.blogspot.com Quelques mots sur Alexandre Balthazar Laurent Grimod de La Reynière: Il est né à Paris, le 29 novembre 1758. Son père, Laurent, fermier général jusqu’au début des années 1780 était l’un des hommes les plus fortunés de France. L’hôtel qu’il a fait construire (place de la Concorde, à l’emplacement actuel de l’ambassade des Etats-Unis) était l’un des plus beaux luxueux de Paris. Sa mère, Suzanne de Jarente, descendante d’une famille de l’aristocratie lyonnaise, ne s’est jamais remis de la mésalliance imposée par son père pour redorer le blason familial, et n’a jamais montré beaucoup d’affection pour ce fils né sans main, et qui deviendra très vite un enfant des plus turbulents. Pamphlets, déjeuners bizarres, diners scandaleux, fréquentations douteuses… ses parents finissent par provoquer une Lettre de Cachet : c’est l’exil pendant deux ans (1786-1788) dans un monastère à Domèvre, près de Nancy. Là, tout change : l’excentrique, l’homme scandaleux, le Républicain devient un Alexandre Balthazar Laurent Grimod de La Reynière est né à Paris, le 29 novembre 1758. Son père, Laurent, fermier général jusqu’au début des années 1780 était l’un des hommes les plus fortunés de France. L’hôtel qu’il a fait construire (place de la Concorde, à l’emplacement actuel de l’ambassade des Etats-Unis) était l’un des plus beaux luxueux de Paris. Sa mère, Suzanne de Jarente, descendante d’une famille de l’aristocratie lyonnaise, ne s’est jamais remis de la mésalliance imposée par son père pour redorer le blason familial, et n’a jamais montré beaucoup d’affection pour ce fils né sans main, et qui deviendra très vite un enfant des plus turbulents. Pamphlets, déjeuners bizarres, diners scandaleux, fréquentations douteuses… ses parents finissent par provoquer une Lettre de Cachet : c’est l’exil pendant deux ans (1786-1788) dans un monastère à Domèvre, près de Nancy. Là, tout change : l’excentrique, l’homme scandaleux, le Républicain devient bourgeois, monarchiste et beaucoup moins turbulent… Quand la révolution éclate, il est installé à Lyon, où il a monté un commerce (« Le magasin de Montpellier ») qui fait rapidement faillite, et où il a une maitresse attitrée : Adélaïde Feuchère. Mais son intérêt est ailleurs, à Béziers, où habite un de ses tantes, dont il est amoureux. La mort de son père, en Décembre 1793, le surprend dans cette douceur de vivre, loin des tumultes parisiens : il doit retourner à Paris, en pleine Terreur, après sept ans d’absence. On sait peu de choses de sa vie pendant la Révolution et le Directoire, sinon qu’il a publié pendant un an (entre 1797 et 1798) le « Censeur dramatique ». Il faudra attendre 1803 pour que son nom revienne en avant, avec la publication de la première année de l’ « Almanach des Gourmands ».

Captain America

Captain America

Auteur : Rick Remender,nic Klein,pascal Alixe
Genre : Livres, Bandes dessinées, Les classiques,
Lire : 1170
Télécharger : 975
Taille du fichier : 6.48 MB
Agnès B. Styliste

Agnès B. Styliste

Auteur : Florence Ben Sadoun
Genre : Livres, Art, Musique et Cinéma, Mode,
Lire : 1326
Télécharger : 1105
Taille du fichier : 7.34 MB